Actions citoyennes et solidaires

Coronavirus : s'entraider, oui, paniquer, non !

Visuel : mesvoisins.fr

Alors que la France est confinée et connaît une crise économique et sociale majeure en raison de l’épidémie de Coronavirus, il est temps de s’organiser en bonne intelligence.

L’enjeu est de ralentir suffisamment la progression du virus pour éviter la surcharge des hôpitaux. Il faut que les services de soins restent en mesure de gérer l'épidémie et l’afflux des malades, selon France Assos Santé. Or, comme nous le savons tous, le personnel médical est déjà saturé. 

C’est pourquoi il nous faut tous prendre nos responsabilités et les mesures qui s’imposent : être conscients, être solidaires, et surtout avec ceux qui habitent à côté. 

S’entraider en période d’épidémie : plus important que jamais. 

Et si on s’entraidait au lieu de s’éviter comme la peste ? 

Non, le voisin n’est pas un danger. Nous avons besoin de lui, et il a besoin de nous. En situation de crise, s'entraider est la meilleure chose à faire. Nous pouvons nous protéger ensemble du virus.

Comment puis-je être utile ? Où chercher de l’aide ?

Mesvoisins.fr a l’avantage d’être une plateforme en ligne qui permet aux gens très proches géographiquement de communiquer entre eux, et ce sans contact physique direct.

Ce que nous recommandons : restez en ligne les uns avec les autres ! Échangez les numéros de téléphone, appelez-vous, prenez des nouvelles des gens seuls ou isolés, des familles avec enfants.

  • Les personnes âgées et fragilisées 👴🏻 👵🏻

Selon France Assos Santé, l’âge joue un rôle important dans le risque de mortalité lié au Covid-19. Les personnes de plus de 60 ans et souffrant de maladies chroniques (problèmes de coeur, diabète, cancer,...) sont les plus à risque. 

Il est important de leur venir en aide. Voici ce que vous pouvez faire : 

🛒 ont-ils besoin d’aide pour porter leurs courses ? 

💊pouvez-vous aller chercher des médicaments pour eux ? 

📞 comment vont-ils ? Se sentent-ils fiévreux, avec des maux de têtes, de la toux ? 

👥se sentent-ils isolés ? 

Beaucoup de grand-pères et grand-mères ne vont pas voir leurs petits-enfants pendant plusieurs semaines. Loin de leur familles, ils seront sans doute très reconnaissants d’avoir un coup de fil de leurs voisins ! 

À retenir : Il ne s’agit pas d’être une potentielle source d’infection pour les personnes âgées. Vous pouvez vous organiser par messages ou par téléphone, puis déposez les sacs de courses devant la porte de votre voisin(e) sans établir de contact physique. Ainsi, vous éviterez toute chance de propagation. On peut « être là » pour quelqu’un tout en respectant les mesures de précaution ! 

➡️ Vous êtes une personne âgée, fragilisée, ou considérée à risques ? N’hésitez pas à écrire un message sur la page de votre quartier pour prévenir vos voisins ou demander de l’aide. 

  • Les familles avec enfants

Bien que les enfants ne constituent pas un groupe à risque, ils peuvent transmettre le virus sans avoir de symptômes et donc constituer un risque pour d’autres personnes. 
Il est donc important de minimiser les contacts. Les grands-parents ou les personnes âgées et les autres groupes à risque doivent à tout prix éviter tout contact avec les enfants.

En attendant que les services de garde pour les enfants de soignants ou d’autres professions qui ne permettent pas de travailler à la maison soient mis en place par l’État, nous faisons preuve de compréhension pour ceux qui cherchent ou proposent leur aide pour garder les enfants.

Cela ne doit pas nous empêcher de garder le lien, d’appeler nos proches, de donner des nouvelles, d’organiser aussi les choses avec nos voisins. D’inventer de nouvelles solidarités entre générations. De rester profondément solidaires. Je compte sur vous, oui, pour aussi aider le voisin qui, lorsqu'il est personnel soignant, a besoin d'une solution de garde pour ses enfants pour aller travailler et s'occuper des autres.

Emmanuel Macron, le 12 mars 2020

Par exemple, Christine écrit avant-hier : « Bonjour, si vous êtes soignant et avez besoin de faire garder votre enfant pour pouvoir continuer a nous soigner tous, je suis disponible pour accueillir bénévolement votre enfant pendant que vous travaillez, j’ai un ado de 13 ans qui sera a la maison et pourra être aussi compagnon de jeux. »

Sylvie lui répond : « Bonsoir ma fille est infirmière et a une petite fille de un an et demi. Elle habite tout près. »

Florence répond ensuite : « Bonjour merci pour votre proposition. C'est vraiment gentil a vous. Je suis technicienne de laboratoire et réquisitionnée pour le Coronavirus. J'ai un fils de 11 ans. J'attends les directives de mes supérieurs pour savoir comment je m'organise et reviens vers vous. Merci encore. »

Attention à respecter les consignes sanitaire !

  • La garde des enfants doit toujours se faire individuellement, et non en groupe.
  • Les enfants doivent rester à l’intérieur
  • La garde des enfants ne doit pas être assurée à tour de rôle, c’est-à-dire que l’enfant ou la fratrie doit être gardé par une même personne.
  • Les règles d’hygiène préconisées par les services de santé doivent être respectées scrupuleusement
  • Les baby-sitters doivent limiter leurs contacts à leur foyer et ne pas exercer cette activité s’ils vivent avec des personnes fragiles
  • Autres recommandations

Vous êtes placé en quarantaine ou infecté ? Prévenez vos voisins par message privé notamment ceux que vous avez rencontré les 7 derniers jours ! 

Vous avez créé un évènement ou un rassemblement qui doit être annulé ? 

Prévenez vos voisins, vous pourrez reporter l'événement après le confinement ! 

Soyons tous responsable 

Les mesures de sécurité recommandées par le gouvernement : 

🖐N'appelez pas le 15 pour une question non médicale sur le coronavirus. Le gouvernement a ouvert un numéro vert destiné spécialement aux questions non médicales sur le virus. 

T : 0800 130 000

(ouvert de 9h à 19h tous les jours" et réservé à "toutes les questions qui ne concernent pas la santé“)

Comment en parler aux enfants ? retrouvez ici les conseils et recommandations de l'UNICEF.

Rappels pour se protéger et protéger les autres :

👐Se laver régulièrement les mains

🗣Tousser dans son coude

🤧Utiliser un mouchoir à usage unique

😷 Malade : portez un masque jetable


Aller à ma page de quartier

Écrire à vos voisins
Alixia Mainnemare | mesvoisins.fr

Si Alixia reconnait volontiers avoir deux mains gauches, une chose est indéniable : lorsqu’il s’agit d’écriture, elle tire plus vite que son ombre ! Il fallait s’y attendre : à 5 ans à peine on la voyait déjà rédiger des histoires, et plus tard, sa plume a servi les plus grands festivals de cinéma du monde. Ce qui ne l’empêche pas de renverser sa tasse de café au moins une fois par semaine !